Devenir propriétaire : quelles sont les conditions à remplir ? | Perfection Habitat

Devenir propriétaire : quelles sont les conditions à remplir ?

Que faire pour devenir propriétaire en 2022 ?

 

L’acquisition d’un premier bien immobilier est un moment important dans la vie. Avec des taux d’intérêts très bas actuellement, le retour de l’inflation qui semble perdurer et son impact sur les loyers,... les motivations à devenir propriétaire sont nombreuses.

Cependant, le chemin à parcourir vers le statut de propriétaire n’est pas toujours facile : il y a de nombreuses conditions à respecter pour obtenir un crédit hypothécaire. Il faut alors se poser une série de questions :  Qu’en est-il de votre situation salariale? Allez-vous acheter votre bien seul ou à deux? Disposez-vous d’un apport en fonds propres?

Si vous désirez devenir propriétaire en 2022, il est nécessaire de bien vous préparer à cette nouvelle étape de votre vie.

Y a-t-il des prérequis pour devenir propriétaire ?

Quels sont les prérequis pour devenir propriétaire

Devenir propriétaire de son premier bien, que cela soit par l’achat d’une habitation existante ou la construction d’une maison neuve, est souvent lié à la souscription d’un prêt hypothécaire.

En tant que futur acquéreur, votre première mission sera d’aller vous renseigner auprès de votre banque pour définir l’enveloppe budgétaire que vous pourrez consacrer à l’achat ou à la construction de votre bien.

Pour contracter un crédit hypothécaire, vous devrez pouvoir répondre à deux exigences bancaires :

  • Disposer d’un emploi, et donc de revenus mensuels stables. Si vous êtes intérimaire ou sans emploi, des conditions particulières peuvent s’appliquer.
  • L’apport de fonds propres est nécessaire à tout crédit. La banque prend en compte l’épargne que vous possédez jusqu’alors, ainsi que tout montant venant d’un héritage ou d’une donation. Cet argent augmentera votre apport en fonds propres et permettra à la banque de vous octroyer plus facilement votre crédit ou de revoir le montant demandé à la hausse. Plus votre apport en fonds propres sera élevé, plus la banque sera conciliante et sur le montant prêté et sur le taux octroyé.

Petit plus : l’achat d’une habitation à deux est également un atout non négligeable, car le crédit à rembourser ne repose plus sur un salaire unique.

Toutefois, cela ne signifie pas qu’une personne célibataire, ayant un emploi à durée déterminée ou intérimaire, se verra refuser l’octroi d’un prêt hypothécaire. Dans ce cas, une des conditions déterminantes sera l’épargne que le demandeur aura déjà été en mesure de constituer.

En résumé, quelle que soit votre situation personnelle, l’octroi d’un prêt peut être adapté selon chaque situation. Même si cette étape n’est pas un obstacle pour devenir propriétaire en 2022, vous ne dérogerez pas à l’apport d’un certain montant en fonds propres.

Devenir propriétaire sans apport de départ : est-ce encore possible ?

Depuis le 1er janvier 2020, un apport en fonds propres de minimum de 10% du montant de l’achat ou de la construction est imposé par la Banque Nationale. Le statut salarial ou le fait d’acheter un bien seul (ou à deux) ne modifie pas cette imposition. En revanche, cela a, comme expliqué précédemment, un impact sur le montant et le taux du prêt contracté.

Un primo-acquéreur, c’est-à-dire toute personne réalisant pour la première fois un achat immobilier, peut bénéficier d’une quotité allant jusqu’à 90%, (cette condition peut encore être assouplie dans certaines situations, dépendant du profil de l’acquéreur).

A partir du 1er janvier 2022, le montant du crédit hypothécaire est déterminé sur la valeur d’expertise du bien et non plus sur le prix d’achat. Ceci permet d’éviter la surévaluation de biens en vente et de limiter les surenchères lorsque de nombreux amateurs se manifestent sur un même bâtiment.

Quelles aides sont possibles pour devenir propriétaire

Bien que devenir propriétaire, seul ou à deux, ne semble pas être une chose aisée, il existe différentes solutions pouvant vous aider dans vos démarches.

Quelles sont les aides et solutions envisageables ?

Face à cette obligation d’apport de fonds propres, il n’est pas rare que les parents donnent un coup de pouce financier à leurs enfants. Cependant, cette démarche implique une mobilisation de leur épargne. D’autres solutions sont également envisageables :  

Un deuxième avantage du crédit à la consommation réside dans le fait qu’il n’implique pas de frais de dossier ni de frais d’hypothèque.

  1. Une première possibilité est d’acheter le bien en indivision. Ce procédé implique que chaque partie (parents et enfant) achète chacun une quote-part. Les parents sont donc propriétaires d’une partie quote-part de la maison. L’avantage de ce procédé est la répartition de l’apport en fonds propres et de la charge d’emprunt entre les parents et l’enfant. Dans les années qui suivent, lorsque l’enfant a pu constituer une nouvelle épargne, la part des parents peut alors être rachetée.
  2. Un deuxième cas de figure est la mise en garantie de la maison familiale, en tant que bien supplémentaire, bien qui est généralement libre de financement lorsque l’enfant concrétise l’achat de sa maison. Cette solution permet aux parents de ne pas avoir à s’endetter sur un nouveau crédit et à l’enfant de bénéficier d’un crédit hypothécaire dont le montant pourra s’élever jusqu’à 90% de la valeur des deux biens mis en garantie. Il faut cependant tenir compte du fait qu’une quote-part plus élevée implique des remboursements mensuels également plus conséquents. De plus, cette 2e solution n’est pas acceptée par tous les établissements financiers. Informez-vous donc préalablement auprès des différentes agences pour savoir s’il vous est possible d’en profiter et si cette possibilité est compatible avec votre capacité maximale de remboursement.
  3. Une troisième possibilité est l’octroi aux parents d’un crédit à la consommation. Tout comme la mise en garantie d’un bien, cette formule ne s’applique que dans certains établissements financiers. Ce crédit, qui ne peut pas durer plus de 10 ans ni dépasser un montant de 50 000 euros, peut être mis à la disposition de l’enfant. Bénéficier de ce crédit à la consommation, qui vient donc s’ajouter au crédit hypothécaire, permet bien souvent de bénéficier d’un emprunt d’une quotité de 90% ou plus. Il est néanmoins nécessaire de respecter certaines conditions :
    • Les parents doivent eux-mêmes être propriétaires d’un bien et être solvables.
    • Le taux d’endettement ne peut dépasser 35% de leurs revenus nets
    • Le prêt ne peut courir au-delà des 70 ans des parents.

Devenez propriétaire d’une maison clé sur porte Perfection Habitat

Devenez propriétaire avec Perfection Habitat !

Le désir de devenir propriétaire et d’avoir votre « chez-vous » vous taraude ? Pourquoi ne pas vous lancer dans la construction de votre propre maison ?

Le marché immobilier résidentiel (la vente de maisons existantes) connaît pour l’instant une croissance importante : les prix ont augmenté de plus de 10% au cours de l’année 2021 ! Face à cette augmentation et si le temps vous le permet, la construction d’une nouvelle maison peut être une alternative intéressante. En plus de pouvoir construire un projet en adéquation avec votre budget, vous pourrez également construire le bien qui correspond parfaitement à vos attentes.

Perfection Habitat, entreprise générale de construction, propose une trentaine de modèles qui sont adaptables tant dans leur architecture extérieure que dans leur aménagement intérieur pour pouvoir construire la maison qui vous ressemble et dans laquelle vous vous sentirez bien.

N’hésitez pas à nous contacter pour demander notre catalogue ou pour toute information sur votre projet.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Demandez notre catalogue